Qui sommes nous ?


Professeurs de Yoga, créateur de bijoux, masseur kiné ou de bien être, travailleur du milieu associatif, médecin, ...

Nous venons d'horizons divers et c'est une même volonté, de se tourner vers les autres et découvrir de nouvelles personnes, qui à travers l'Acro-Yoga se concrétise et nous réunis.

Progresser et s'épanouir ensemble dans cette magnifique activité, permet de tisser des liens humains fraternels et de partir à la découverte de l'autre, mais aussi de soi même.

Qu'est-ce que l'Acro-Yoga ?


Fondé dans la baie de San Francisco en 2003 par deux californiens, Jason Nemer et Jenny Sauer-Klein, l'acroyoga mêle trois disciplines ancestrales jusqu'ici bien distinctes : le yoga, l'acrobatie et le massage thaï. Sorte de fusion des genres, il s'agit d'une déclinaison aérienne des postures de yoga avec un partenaire, selon les principes de l'acrobatie auxquels s'ajoutent des pressions issues du massage thaï.


Loin d'être une pratique individualiste, l'acroyoga s'apprend à 3 : le porteur (base), le porté (flyer) et l'aide (spotter). L'accent est mis sur la sécurité pour créer les conditions les plus favorables à l'apprentissage.
Le coeur de la pratique se décline en deux aspects, l'une acrobatique et l'autre thérapeutique. Celle acrobatique consiste à enchaîner les asanas, ou postures de yoga, sur les pieds et les mains de son partenaire. Tandis que la version thérapeutique est basée sur des étirements, issus également du yoga, conjugués à des pressions de massage thaï, faites par le porteur. La plupart du temps, la séance met l'accent uniquement sur l'une des deux parties. Toutefois, quand elles cohabitent, la version thérapeutique vient toujours clôturer la séance.


Complémentaires, les deux sollicitent le corps dans sa globalité, y compris l'esprit. Autre aspect non négligeable de l'acroyoga, petit gabarit ou pas, les rôles s'échangent ! Vous jouerez tour à tour le porteur et l'acrobate.


Il n'est nullement nécessaire d'être 'acro' au yoga pour pratiquer cette activité,
les débutants sont acceptés et les bénéfices sont rapides. Cette version acrobatique du yoga permet dès les premières séances, un réel renforcement musculaire, en position du porteur. Dans le même temps, la partie acrobatique développe la souplesse et rend le corps très alerte. "Il peut y avoir beaucoup d'appréhension au départ, mais la première expérience de « fly » est très libératrice", a constaté notre expert. À la longue, on y acquiert davantage de confiance en soi et de facultés de concentration.